10 ans de prison pour Grenade : « Une décision arbitraire », selon Dalein Diallo


Boubacar Diallo dit « Grenade » croupit en prison. Il a été condamné à 10 ans. Par la voix du président de l’UFDG, le parti s’insurge contre ce qu’il appelle « Une décision arbitraire ». Dans une interview accordée à Africa Guinée, Dalein Diallo dénonce…

Extrait : « Il faut rappeler que l’arrestation, la détention, la torture dont Grenade a été l’objet précède du souci des autorités de salir la direction nationale de l’UFDG, notamment le président et son épouse. Je n’ai naturellement pas apprécié ça parce que ces méthodes policières du gouvernement Alpha Condé (…), on a kidnappé grenade, on lui a extrait des aveux, on l’a torturé moralement, physiquement et sur cette base on a voulu créer un complot. Heureusement nos avocats ont pu le défendre, lui-même s’est bien défendu ; malgré l’annulation de la procédure à un moment donné parce que les gens se sont rendus compte que c’était en violation flagrante des dispositions légales de la loi qu’il a été arrêté. Donc le juge à un moment donné a annulé toute la procédure, mais les autorités ont refusé d’accéder à sa demande de libération, il a été maintenu illégalement en prison pendant longtemps et finalement on le condamne à 10 ans de prison, bien entendu nos avocats ont fait appel de cette décision absolument arbitraire. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.