Alpha rattrapé par son aplomb « afin de se prévenir contre l’autocratie »


Même le coiffeur a son tour chez un autre coiffeur. Ainsi pourrait-on résumer ce qui vient de rattraper Alpha Condé : son aplomb à l’endroit de Lansana Conté à qui il conseillait « de se prévenir à jamais contre les pouvoirs solitaires, autocratiques, dictatoriaux qui ont réduit maintes nations à l’état de mendicité tant le dénuement est incommensurable. » A l’époque, l’opposant historique d’alors devenu aujourd’hui despote sous les tropiques tentait de tout mettre en œuvre pour déstabiliser Conakry. Mais, le Lansana Conté est resté imperturbable.

Chez nos confrères d’africa Guinée, on a pu tirer un extrait de ce que l’actuel locataire de Sékhoutouréya lançait au Président-paysan : «Le soleil, la vérité et l’histoire se confondent aujourd’hui en une seule et unique réalité qui a pour nom « Démocratie ». Le monde en général et l’Afrique en particulier se sont engagés dans un processus devenu irréversible parce qu’impliquant la conscience de peuples trop longtemps tenus à l’écart de l’assomption de leur destin quand bien même leurs dirigeants prétendant gouverner à leur nom. Le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple a servi d’alibi pour maints gouvernements pour bâillonner leur peuple, s’enrichir sur son dos et le réprimer pour soi-disant maintenir « l’ordre » en fait pour se maintenir pendant des décennies au pouvoir pour le plus grand malheur du peuple. »

Et Alpha Condé d’ajouter : « Aujourd’hui les peuples se réveillent, revendiquent leur véritable place dans la détermination et la définition du système de Gouvernement qu’ils entendent se donner, exigent la construction de garde-fou pour limiter dans le temps et dans l’espace les pouvoirs et les appétits de leurs gouvernants afin de se prévenir à jamais contre les pouvoirs solitaires, autocratiques, dictatoriaux qui ont réduit maintes nations à l’état de mendicité tant le dénuement est incommensurable. En voulant s’assumer désormais en se donnant les dirigeants de leur choix, les peuples instaurent partout le seul système à même de respecter cette volonté du peuple : La Démocratie. »

Autre temps, autres mœurs, dirions-nous ! Le démocrate devient un autocrate en expansion. Pur et simple. La Guinée est exposée au chaos. Rien de plus. 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.