Célébration du 08 Mars à Boké: Les femmes à la recherche d’un leadership féminin pour leur autonomisation


Les femmes de la Région administrative (RA) de Boké, à l’instar de leurs semblables du pays, ont commémoré vendredi, 08 mars 2019, la fête internationale sous le thème central, «L’autonomisation de la femme guinéenne », «Quel bilan de 2010 à nos jours ?».

C’est le ministre de l’information et de la communication (MIC), Amara Somparé qui a présidé la cérémonie.

L’évènement a mobilisé outre, les autorités régionale, préfectorale, communale, des responsables des Projets, programmes, ONG et entreprises minières, représentants des organisations de la Société Civile, groupements de femmes et associations de jeunesse ainsi que les confessions religieuses évoluant dans la Région.

Contrairement aux années précédentes, la fête internationale des femmes à Boké, a été marquée par l’ouverture des stands, exposition et vente des produits agricoles locaux, l’œuvre des groupements féminins évoluant dans la localité. Une façon de prouver que les femmes de Boké sont résolument engagées dans le développement des produits agricoles locaux ceci, dans le but de promouvoir le leadership féminin pour participer au développement socioéconomique de la Région administrative de Boké en particulier et de la Guinée en général.

Au nom des femmes de Boké, la 3ème vice maire de la Commune Urbaine de Boké, Mariama Kompo a sollicité auprès du Gouvernement guinéen le renforcement des capacités opérationnelles des femmes en techniques culturales et l’octroi des unités de transformation des produits agricoles locaux en vue d’encourager l’entrepreneuriat féminin à la base.

Dans sa communication, le ministre de la Communication a remercié le président du Conseil d’Administration (CA) de la SMB pour son soutien inconditionnel allant dans le sens du pouvoir économique des femmes de ville natale.

Bref, à Boké, la fête internationale des femmes a été également marquée par l’inauguration de trois (forages) réalisés par le gouverneur, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou.

L’initiative vise à alléger le calvaire des femmes de sa juridiction géopolitique en cette période de crise d’eau potable dans la localité.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.