En plus de l’électricité, les citoyens de Kankan se plaignent d’une pénurie d’eau !


Incroyable mais vrai ! En pleine saison pluvieuse, les populations dans la commune urbaine de Kankan sont confrontées à une pénurie d’eau potable. Depuis quelques temps, les citoyens dans de nombreux quartiers de la ville, souffrent le martyr à cause de la rareté de l’eau dans les robinets. La direction régionale de la Société des Eaux de Guinée, SEG dit maitrisé la situation, mais la frustration et le  désarroi se lisent sur les visages des consommateurs.

Simultanément à la faiblesse de la desserte en électricité, le citoyen lambda de Kankan dans la quasi-totalité des quartiers et recoins de la ville, doit respecter une  longue file d’attente avant de se servir  en quelques sceaux d’eaux. Siaka Touré, citoyen résident au quartier Kankan-Koura, nous exprime son inquiétude.

«D’abord la saison sèche ne s’est pas encore pointé. Après cette période des pluies, comment ferons nous, ça m’inquiète beaucoup. Il y a un forage près de chez nous, quand il n’y a pas d’eau à la pompe, c’est là-bas que nous partons nous approvisionner. Ça me fait dépenser deux fois. On paye la SEG et en même temps le service du forage et là-bas c’est un monde fou qui s’aligne » A-t-il expliqué.

Ousmane Sylla, premier responsable de la Société des eaux de Guinée à Kankan, au téléphone nous a informé qu’un tuyau de canalisation défectueux était à l’origine de ce problème et assure le retour d’une meilleure desserte de l’eau potable.

« C’est la grande conduite de 315 qui était tombé en panne. C’est ce qui a provoqué les interruptions de ces derniers jours dans la production de l’eau portable. Mais au jour d’aujourd’hui le problème est résolu. La production de l’eau portable reprend son cours normal dans la toute ville de Kankan. » A-t-il rassuré.

Enfin, selon le témoignage de plusieurs citoyens, le tuyau défectueux en question, se trouvant au quartier briqueterie faisait bel et bien objet de  réparation ce jour par les agents de la SEG.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.