Hady Barry (RPG): le temps de l’imposture !


Si c’est la démagogie, il passe maitre dans l’art au moment même où il savoure sa nouvelle promotion au Plan, en qualité de secrétaire généraldudit Département ministériel. Et comme c’est un mensonge pour certainement mériter le poste, Hady Barry se révèle encore une fois comme un imposteur inaltérable.

On l’a suivi en effet, le samedi dernier au siège du parti au pouvoir, vantant – faute de sujets de grands enjeux à débattre pour le parti ou pour la nation – le passage d’Alpha Condé à la tête de l’Union africaine. 

Selon lui, «Avant, on ne pouvait pas prendre la parole dans des Institutions internationales comme la CEDEAO, à plus forte raison la Mano River union. Mais aujourd’hui, la situation a changé avec le président Alpha Condé. Grâce à lui, l’Afrique a retrouvé sa fierté. » Hady Barry est-il vraiment obligé de faire de la démagogie outrancière en racontant des balourdises?

Le mensonge est trop gros. Alpha Condé lui-même avait tiré son bilan : « Il y a des objectifs que j’avais, je pensais qu’on pouvait résoudre les problèmes de la Libye, on avait une feuille de route en janvier, on avait espéré qu’on allait mettre en place le gouvernement de l’union en place, avant la fin de l’année, mais on n’a pas réussi. La crise de Bangui continue, on n’a pas encore tenue les élections au Congo Kinshasa même si on a pu résoudre certains problèmes. 

L’autre sottise de Hady, c’est de dire que la Guinée n’avait pas la voix à la CEDEAO, à la Mano River Union (malgré la présence de Saran Daraba, comme secrétaire exécutive). Hady Barry, transfuge de l’UFDG est manifestement en déphasage, aveuglé qu’il est par un militantisme revanchard. Autant mentir ?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.