Kankan : La libérations des activistes du FNDC, saluée par les citoyens !


Après la libération «  conditionnelle » dit-on des leaders du Front national pour la défense de la constitution FNDC ce Jeudi 28 novembre 2019 à Conakry, nombreux citoyens de la commune urbaine apprécient la décision de justice et salue un acte qui selon eux permet de décrisper la situation sociopolitique tendue dans le pays.

Cette libération du coordinateur nationale du FNDC Sekou Sanoh et Cie, pour Foromo Koulemou, n’est qu’une bonne chose.

« Selon moi la justice à bien fait de les libérer. Ils ont été innocentés. Parce que ces gens n’ont fait que manifester leur droit. Alors j’apprécie leur libération. Parler de modification constitutionnelle, suscite des pour et des contres. Tous les opposants ont bien le droit de manifester leur opposition. Pour cela, ils ont fait arbitrairement un mois d’emprisonnement.

Oumar Mara, pense également qu’au non de la démocratie, Sanoh et Cie ne méritaient par d’être arrêtés.

« A mon avis, ces hommes ne devraient pas être arrêtés. Nous sommes dans un pays de démocratie où chacun est libre de manifester son opinion. Ils ont le droit de manifester quand ils veulent ».

Ensuite il salue aussi la décision de libération qui a été prononcé en leur faveur cette semaine.

« Leur libération est une belle chose pour moi. Le FNDC défend l’intérêt du Peuple. Donc moi je soutien toujours les FNDC. »

Le même avis est partagé aussi par Django Diawara étudiant à l’université Julius Nyerere de Kankan.

«  Cette libération est bonne. Ces gens sont les symboles de la défense de la constitution. Je suis pour cette libération ».

A noter que chacun des intervenant a aussi lancé un appel aux autorités à éviter d’envenimer les situations et à prioriser la voie du dialogue et de la négociation.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.