Kankan /Mairie : Tenue de la 4ème session des élus session des élus de la mairie !


Le conseil du bureau communal exécutif de Kankan, a ténue ce mercredi 28 août 2019, une session extraordinaire dans l’enceinte de la salle de conférence de la mairie. Au cours de cette session, plusieurs points liés à l’urbanisation et au développement de la ville ont été abordés. C’était en présence de l’ensemble des élus de la municipalité et des 27 chefs de quartiers de la commune urbaine.

C’est dans une salle archicomble que cette rencontre qui était axée sur la réactualisation du plan de développement local, s’est tenue. Quelques points étaient à l’ordre du jour.

« C’était la session extraordinaire, qui était axé sur deux points, le premier était la réactualisation du plan de développement local. Il était question de réactualiser notre PDL qui est élaboré. Nous y avons introduit de nouveaux projets tels que l’ouvrage d’un abattoir et d’infrastructures infantiles ». Nous a exprimé Laye Camara, secrétaire générale de la commune.  

Au cours de cette même concertation, l’accent a été aussi mis sur certains conflits domaniaux qui existe dans la commune tout en saluant quelques grandes idées de projets de certains fils de la localité qui se battent sont son développement.

« Les magasins qui sont à SYLANI-MANGBO, dans la commune urbaine, appartenaient à un libanais qui est décédé. Il y a certain qui sont allé à la cour suprême pour demander à ce que ce coin les soit attribué. Mais la Mairie ferra tierce opposition. Nous avons aussi certain fils de Kankan, qui veulent faire de leur localité le miroir de la Guinée, comme son nom l’indique. Nous avons un projet de construction d’hôtel cinq étoiles. Les sud-africains sont prêts à nous accompagner. Le 2ème vice -maire, El Hadj Salimou Tounkara est venu avec un Japonais, qui a une usine de transformation de déchets plastiques. On s’attend aux iraniens également » a-t-il ajouté.  

Aussi, une compétition entre les différentes communes de la Guinée est en cours pour décrocher un montant de 150 milles euros. La municipalité de Kankan n’entend rien ménager pour ravir la cagnotte.

« Nous sommes en compétition avec les autres collectivités du pays. Il y a un montant de 150.000 euros, sur la table. Les premières communes à se présenter dans les normes, vont en bénéficier. Donc nous, à Kankan ici, nous mettrons tout en œuvre pour que même s’il y a un problème que nous puissions le maitriser » a-t-il assuré.

Au terme de la concertation, les conseillers présents au nombre de 29 ont voté à l’unanimité pour les projets proposés par le maire de la commune Mory Kolofon Diakité.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.