Kankan : Un incendie fait des dégâts au siège de la société des jeux Guinée Games !


Un moteur de 10 KVA a pris feu dans la matinée de ce  mercredi 11 décembre 2019, au quartier Timbo à quelques encablures de la grande mosquée de la commune urbaine de Kankan. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, mais une partie de la base locale de la société des loteries GuinéeGames et certains magasins ont été endommagés par les flammes.

C’est aux environs de 11 heures que ce court incendie s’est déclaré dans les locaux de l’entreprise Guinée Games et certains magasins auprès de la grande mosquée. Moussa Djoubaté est le chef de l’agence Guinée Games à Kankan. Il relate les faits.

« On était en réunion, en ce moment un collègue a vu les flammes à travers la fenêtre. Il nous a fait savoir qu’il y a un problème au niveau du groupe électrogène. On est sorti, et on a vu que le feu s’était déclenché du groupe. Surement c’est du moteur que tout est parti. Parce que le mécanicien qui s’en occupait, vient à pêne de s’en aller nous laissant croire que tout allait bien ». A-t-il regretté.     

Poursuivant son intervention, il précise que cet incendie n’a pas causé beaucoup de dégâts mis à part le moteur et quelques vieux machines de jeux en stock.

« Nous avons perdu seulement quelques machines usées ainsi que les deux moteurs qui étaient installés là d’où est parti les flammes ». A-t-il précisé.

Ce n’est  pas la première fois qu’un incendie fasse des dégâts dans cet endroit à en croire Malik Keita propriétaire d’une des boutiques touchées par le sinistre. il a exprimé sa colère.

« J’interpelle le propriétaire des lieux d’envoyer ce moteur plus loin de nos magasins. Chaque fois c’est la même chose. Ce n’est pas la première ni la deuxième fois.  Quant il y a incendie on est toujours victime ici et cette fois ci nous n’allons pas pardonner. Tout nos biens  qui ont été endommagés seront remboursés».           

Il faut rappeler qu’à défaut des Sapeurs pompiers, c’est l’intervention rapide de certains jeunes du quartier Timbo qui a limité les dégâts.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.