Le PADES désormais impitoyable face au régime Condé


Il n’a jamais varié depuis qu’il s’est subrepticement éloigné du RPG. Ousmane Kaba, le leader du PADES saute sur toutes les occasions constituant une faille du pouvoir pour lui voler dans les plumes. C’est ainsi que dernièrement, il s’est offert la politique énergétique d’Alpha Condé faite d’amateurisme, de surévaluation et de détournements.

Ousmane Kaba est allé jusqu’à demander de changer de pilote dans le navire ivre. Selon lui, «Il faut changer de Président de la République, la solution elle est celle-là. Tous ces appels d’offre, tous ces gros détournements, ce ne sont pas seulement le fait des ministres.Non ! Donc, il faut changer de régime parce que ce régime est incapable de satisfaire les besoins des citoyens de la Guinée. »

Le leader du PADES dit tout haut ce que Papa KolyKourouma disait également tout haut : « Le barrage Kaléta n’est pas la solution dans le court terme pour en finir avec les délestages chroniques que connaît la Guinée depuis des années. Il ne faut pas se leurrer, la capacité installée à Kaléta sera de 240 Mégawatts. Il fonctionne au fil de l’eau. Ce barrage n’a pas de retenue suffisante pour fonctionner pendant l’étiage. Conséquence, la puissance de 240 Mégawatts va chuter jusqu’à 45 Mégawatts, ce qui va entraîner à nouveau des délestages. »

Conscient donc de l’amateurisme dans la gestion du secteur, Alpha Condé veut d’un audit « afin d’en établir un diagnostic détaillé et définir les grands axes stratégiques de développement de ce secteur. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.