Le PADES préoccupé d’élections plus que de 3è mandat !


Ousmane Kaba, leader du PADES ne se fait aucune illusion. Il semble être sûr que le 3è mandat n’est qu’illusoire. De fait, il veut inviter la classe politique de l’opposition à ne pas perdre de vue cette donnée immuable.

« On est en train de nous transporter dans une discussion qui n’a pas lieu d’être, c’est celle du troisième mandat. Alors que l’agenda devrait être les élections législatives aujourd’hui, parce que nous avons une Assemblée qui est périmée et il faut faire des élections législatives, une priorité. C’est un appel que je lance à la CENI, parce que je ne vois pas pourquoi on n’organiserait pas ces élections maintenant. »

En tout cas, pour le PADES, le 3è mandat ne le détourne pas de l’essentiel. Après tout, «Si nous acceptons notre propre glissement, ça nous compliquerait la vie en 2020 pour le glissement du mandat présidentiel. C’est déjà un problème que nous pouvons régler, à condition que toute l’opposition comprenne bien la démarche et que les députés soient prêts à renoncer à leurs avantages pour l’intérêt supérieur du peuple de Guinée. »

Sera-t-il entendu, au moment même où des opposants comme Faya du BL menacent d’empêcher toute ouverture du Parlement en début avril ? A sa suite et curieusement, c’est Ousmane Gaoual Diallo qui s’invite dans la posture. Trop d’incertitudes !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.