Le SLECG conteste le taux de réussite de Siguiri


« Sur les 40 lauréats plus de 20 sont de Siguiri  ils disent que ceux-ci n’ont pas suivi la grève, tout ça c’est un résultat politique pour dire que ceux qui avaient suivi la grève ne doivent plus le faire et dire que c’est le SLECG qui est responsable. » C’est la voix la plus autorisée de cette formation syndicale qui s’exprime.

Selon Aboubacar Soumah, contestant de fait le taux de réussite de Siguiri, il n y a aucune raison que cette partie de la Guinée rafle la mise. Raison invoquée : « Comment  une zone minière qui est Siguiri où les enseignants qui sont là-bas sont plus attirés vers les mines, les enfants sont dans les mines, que dans toute la République 20 lauréats soient de cette préfecture ? »

Quoi qu’il en soit, on apprend qu’Abdoulaye Magassouba, le ministre des Mines et de la Géologie a procédé la semaine dernière à la remise des cadeaux aux lauréats des différents examens de 2019, de la préfecture de Siguiri.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.