Les promoteurs du 3è mandat vus par l’UFR : « Des inconscients » !


Ils sont vraiment rares parmi les opposants qui pourraient grossir les rangs des promoteurs de 3è mandat et leurs mouvements farfelus. En tout cas, il ne faudrait pas les chercher à l’UFR de Sydia Touré. Là-bas en effet, les sirènes révisionnistes sont perçues comme un groupement d’« inconscients, des dictateurs et des apatrides. »

C’est par la voix d’un responsable de ce parti que l’UFR s’est dressée contre les agissements de ces fameux promoteurs. Le parti de Sydia Touré est allé jusqu’à demander le démantèlement de l’effigie d’Alpha Condé et des autres banderoles du fronton du siège du Parlement. « Je demande aux députés qui siègent à l’Assemblée Nationale de tout faire pour enlever la banderole qui incite la promotion du 3ème mandat. Les députés ne sont pas des citoyens qu’on peut interpeller à tout moment.C’est un citoyen spécial. Donc, je leur demande de porter leurs tricolores, et comme parmi eux, il y a des jeunes, ils montent pour faire descendre cette banderole affichée à la façade du palais où siège les députés. Il n’y a aucun policier en République de Guinée, il n’y a aucun gendarme en République de Guinée, qui peut empêcher un député de faire ça. Si l’Assemblée nationale fait la promotion d’un parti, elle cesse d’être l’Assemblée nationale. Aucun intellectuel, aucun homme réfléchi, aucun patriote, ne peut se permettre de mettre de telles affiches au Palais du Peuple qui abrite l’Assemblée nationale », s’offusque Aly Badara Koné.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.