Médecin-colonel Rémy Lamah : le comeback inespéré !


Le Médecin-colonel Rémy Lamah fait un comeback inespéré, suite à un décret d’Alpha Condé, lundi soir, à Conakry. Il était encore-là parmi les 34 ministres nommés, après la reconduction en janvier 2014 de l’économiste Mohamed Saïd Fofana au poste de Premier ministre.

A cette occasion, 19 anciens ministres ont été reconduits dans la nouvelle équipe – à leurs postes précédents ou à la tête de départements différents – et 15 ministres y font leur entrée dont le Médecin-colonel Rémy Lamah, alors précédemment patron des services de santé de l’armée guinéenne. Il y restera pour un peu plus d’un an, au début d’Ebola. Puis, il sera débarqué et remplacé par Abdourahmane Diallo le 11 janvier 2016.

Rémy Lama revient suite à des calculs politiciens. Il a une réelle mainmise sur une bonne partie de la région forestière. C’est après tout une ponte du RPG. Ce nouveau ministre a beaucoup joué en faveur du retour au calme dans le village de Womey. Et mieux, il est écouté chez lui. Ce qui fait dire à certains, que ce retour est millimétré au moment même où ni Kondiano, ni Telliano, Papa Koly, etc., ne sont écoutés. Autant trouver du sang neuf pour retrouver un électorat perdu, amenuisé ou absent. Mais, en cette fin de règne, beaucoup parient sur le jeu individuel de Lamah qu’au compte d’une formation politique en perte de vitesse. 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.