Mohamed Tall (UFR) chassé de sa demeure : la polémique qui en cache une autre


On a vite oublié que Mohamed Tall fut ministre de la République. Aujourd’hui il est chassé sans ménagement de la maison de l’Etat, arguant que les six mois accordés à l’ancien patron de la Protection animal sont expirés. Ainsi, depuis le lundi dernier, c’est la vive polémique entre M. Tall et le Patrimoine bâti public, à travers son directeur général Mohamed Lamine Yayo.

Très vite, l’ancien ministre crie à « un acharnement politique », ajoutant au cours d’une conférence de presse que« la seule chose qui compte, c’est de mettre en place le troisième mandat. Donc tous ceux qui ne partagent pas ça doivent être combattus, et moi je suis combattu dans ce cadre. Sinon c’est quelque chose de totalement anormal. Ils ont fait débarquer trois pick-up remplis d’agents des forces de l’ordre pour venir cadenasser le portail et les différentes rentrées de la maison. »

Faux, réplique le PBP : « Il est dit que dès que vous cessez d’être ministre, les six mois qui suivent, vous devez rendre le bâtiment. Mais tel n’a pas été le cas chez Mohamed Tall. Depuis son éviction du gouvernement, nous avons essayé d’établir un pont pour que nous puissions aller à la restitution du bâtiment sans esclandre. Mais, en vin. Nous étions même en phase d’établir un protocole d’entente pour que l’expulsion se déroule sans heurts. Monsieur Tall, a librement a fixé une date à laquelle il devrait libérer le bâtiment. Mais contre toute attente, il est venu à notre bureau, il s’est rétracté et a refusé même d’exhiber les pièces justificatives des dépenses qu’il aurait effectuées sans l’accord préalable de la direction du patrimoine bâti public», lit-on dans la presse locale.

En clair,« La nébuleuse qui soutient que c’est un règlement de comptes politique, il n’en est en rien. » Mohamed Tall, la main sur le palpitant estime que Yayo« est sous contrôle » et donc, l’idée d’acharnement tient la route.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.