On en sait un peu plus sur les 90 millions USD d’Orange Guinée


L’article de Guinée news a fait l’effet d’une bombe dans l’administration publique jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. A telle enseigne que le ministre des Finances s’est vu obligé d’intervenir en direct, lundi, sur le plateau de la télévision nationale. Peu suffisant estime Mamady Camara. Il a trouvé encore opportun de réagir audit article par un écrit.

En voici un extrait : « En ce qui concerne les 90 millions de la 4G, le gouvernement guinéen à travers le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique et Orange-Guinée a signé une convention de concession pour l’établissement et l’exploitation des réseaux de télécommunications mobiles de types 2G, 3G et 4G pour un montant de quatre-vingt-dix millions de dollars des Etats-Unis (USD 90 000 000).

A ce titre, Orange Guinée a effectué un virement de la moitié du prix du renouvellement des licences, soit quarante-cinq millions de dollars des Etats-Unis (USD 45 000 000) sur un compte-transit de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT). La seconde moitié sera versée au cours du deuxième semestre 2019.

En rapport avec le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, le Ministère de l’Economie et des Finances a engagé les mesures administratives nécessaires pour le transfert du montant viré sur le compte de l’ARPT vers le Trésor public. »

Sauf que, rapporte un confrère, ‘‘L’ARPT n’a pas à garder cette somme dans son compte. Elle pourrait être en surliquidité pendant que l’Etat a besoin d’argent pour faire face à des dépenses. L’argent ne doit pas être plus de 48h dans les comptes d’un établissement de ce genre. L’opération doit être transitoire. Dès qu’elle reçoit l’argent, l’ARPT doit faire les transactions pour verser au compte du Trésor public les 80% de la somme, parce qu’il s’agit d’une licence’’.

Ça sent vraiment du banditisme économique. Qu’on n’ait pas peur des mots.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. bateka dit

    Pourquoi ce versement de ORANGE ne s’est pas effectué directement sur le compte du trésor publique au pres de la banque centrale de la république?
    On a l’impression que quelqu’un essaie de justifier un systeme de détournement de denier publique, comme l’a fait le directeur de la banque centrale quand la douane sénégalaise a saisit des millions $ provenant de Conakry a destination d’un compte prive a Dubai.
    Dieu seul sait combien de dégât, de ces cadres a col blancs causent a la Guinée et a son économie. Dans d’autres y compris le pays voisins, les cadres font preuve d’une gestion rigoureuse de la chose publique et les résultats sont visibles.
    Pauvres Guinée qu’as tu fait pour mériter ces cadres qui font tout pour te plonger d’avantage dans la misere malgré l’exploitation accélérée des resources minieres?
    Que dieu sauve la Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.