Ousmane Kaba fait un petit historique sur le site de Koloma


Le leader du PADES était récemment sur les ondes d’une radio locale pour parler entre autres du déguerpissement effectué à Kaporo rails.

Extrait : « Ce qu’il faut savoir, c’est que Koloma était prévue pour être la capitale de la Guinée, depuis le temps colonial, parce que Conakry, c’est une presqu’île, donc il n’y a qu’une seule voie pour la rentrée, c’est insoutenable pour être la capitale d’un pays. Dès que Conakry se développe, il va falloir déplacer le centre administratif, et c’est Koloma qui avait été prévue pour ça. C’est raison pour laquelle le général Lansana Conté avait essayé de casser ces zones qui étaient réservées depuis le temps colonial. Il y a un projet de bâtir de nouvelles administrations. »

Et de lancer un appel à l’Etat : « Il faut que l’État agisse, ne pas laisser comme ça le vide dans une ville où il n’y a pas de règle d’habitation, et chaque fois, ce serait un éternel recommencement. »

Cet appel sera-t-il entendu ? En tout cas, selon le ministre Kourouma, les mois et semaines à venir, quand tout sera clos, de nouvelles infrastructures vont sortir de terre pour le bénéfice de la Guinée : « Soyez rassurés que les semaines qui vont suivre le déguerpissement, la zone va commencer à être utilisée. À ce niveau, il y a des dispositions qui sont prises pour que dès après le déguerpissement, la zone puisse être occupée. Je voulais vous rassurer d’une chose, tous les domaines de l’Etat vont être récupérés. On a commencé par Kaporo-rails, parce qu’aujourd’hui, c’est le centre directionnel et l’Etat est prêt à faire des investissements maintenant, sur la zone. »

Attendons de voir !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.