Politique du ventre : Bah Oury interpelle Papa Koly et Cie


Toute honte bue, ceux qui étaient sur le capots des 4X4 sur l’Axe et l’autoroute dénonçant la mauvaise gouvernance d’Alpha Condé d’un côté et réclamant de l’autre la tenue des élections boivent leur dignité jusqu’à la lie. Le conglomérat comprend : Papa KolyKourouma, Mouctar Diallo, Aboubacar Sylla, MakanéraKaké.

Si pour toutes ses personnalités ont le même charisme, un sort du lot à cause de son niveau d’éloquence et de constance d’autrefois. Il s’agit d’Aboubacar Sylla. Sauf qu’il a, lui aussi vendu son âme au diable. Donc tous sont dans le même panier de la honte. Bah Oury, très gêné par cette posture d’imposteurs, interpelle PKK et Cie.

Extrait : « C’est une question de moralité. Comment des gens qui, hier, montaient sur les capots de véhicules pour haranguer les jeunes gens, leur demander de se lever et s’opposer à tout projet d’une nouvelle constitution et à un éventuel troisième mandat du Président Alpha Condé, puissent virer à 180 degrés pour soutenir le projet d’une nouvelle constitution et défendre bec et ongle la thèse ? On ne les reconnait plus ! C’est un manque de constance. Ils sont incohérents », rapporte nos confrères de Guinée news.

Pendant ce temps, Mouctar Diallo des NFD réaffirmait la volonté de son parti de « soutenir vigoureusement l’idée d’une nouvelle Constitution exprimée par le parti au pouvoir, le RPG Arc en ciel, en vue de favoriser un meilleur fonctionnement de l’Etat pour le bonheur du peuple de Guinée ». Et partant, « NFD dit oui à une nouvelle et meilleure Constitution qui favorisera l’émergence d’une Guinée unie, paisible, démocratique et prospère. »

Désespérant !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.