Recrutement de 1200 agents à l’Elevage !


Quelles sont les raisons du recrutement de quelque 1200 agents au compte de l’Elevage ? Quelles en sont les attentes ? Des questions et d’autres que tente de répondre le chef dudit département, évoquant au passage la vision du Président de la République qui consiste à moderniser l’élevage guinéen en le faisant notamment évoluer d’un système extensif traditionnel vers un système d’élevage intensif plus productif, économiquement rentable et plus respectueux de l’environnement.

Selon le ministre, le vieillissement du personnel du ministère de l’Elevage dont le dernier recrutement de cadres date des années 1990 alors que tous les ans, des dizaines de fonctionnaires de ce département font valoir leurs droits à la retraite inquiète. Cette réalité précise-t-il, est reflétée dans la dernière situation des effectifs qui établit clairement la nécessité de procéder à un recrutement pour combler le déficit de personnel.

Le chef du département de l’Elevage soutient que cette insuffisance de ressources humaines compromet fortement la mise en œuvre des programmes d’encadrement des éleveurs, de promotion de l’insémination artificielle, de surveillance et de lutte contre les maladies animales.

C’est ainsi qu’il lui a été demandé entre autres de : procéder à une approche progressive dans le recrutement ; à établir des critères de recrutement clairs et transparents ; à revoir le transfert au niveau du Ministère de l’Elevage des vétérinaires affectés dans d’autres départements ministériels ; à envisager le retour de certains vétérinaires ayant suivi des formations à l’étranger et actuellement non employés dans la fonction publique pour diverses raisons.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.