Facilité Élargie de Crédit : quelle nouvelle voie à suivre ?

La population va attacher la ceinture, jusqu’au moment où les bailleurs de fonds vont parachever leur œuvre afin de venir en aide à la Guinée. Alpha Condé fait encore avaler des couleuvres aux Guinéens avec cette histoire de bailleurs de fonds dont les retombées sur le panier de la ménagère sont loin d’être perceptible.

Actuellement, la rengaine c’est « la conclusion avec succès » de la 8ème revue du programme avec le FMI dans le cadre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC). On ne sait pas quelle sera la nouvelle voie mais déjà estime que ce succès devait être l’occasion d’œuvrer à rendre plus efficace l’action gouvernementale et à améliorer deux des principaux paramètres nécessaires à cet effet : la préparation de dossiers prêts à être financés et l’augmentation de notre capacité d’absorption. C’est pourquoi, au cours d’un des conseils des ministres le président-voyageur a invité ses poulains notamment la ministre des TP prendre toutes les dispositions pour les travaux d’évaluation des projets routiers financés par cette institution. Ce, en prévision du prochain séjour en Guinée d’une mission de la banque Islamique de Développement.

En attendant, Conakry et environs sont infréquentables : routes cabossées ou coupées, ponts et buses rendues à la nature, multitude d’accidents dus en grande partie par l’état de dégradation avancée des routes… C’est le pilotage à vue !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.