Insécurité : Le corps sans vie d’une fille retrouvé à Coléah

Alors que la saison de pluie s’annonce à grand pas, l’insécurité refait surface à Conakry. Lundi, le corps sans vie d’une fille a été retrouvé dans un caniveau à Coléah, dans la Commune de Matam.

Âgée d’une vingtaine d’années, la victime qui n’a pas encore été identifiée, aurait été tuée la nuit et jetée dans une fosse septique.

Sur les circonstances de ce meurtre, le Chef de quartier de Coléah Cité, ne cache pas son indignation :

« C’est avec des larmes que j’ai été averti par mon adjoint. Donc quand je suis venu, j’ai vu ce corps de cette jeune fille, âgée d’une vingtaine d’année était dans les  fosses septiques. Et je n’ai pas pu retenir mes larmes », s’indigne El hadj Aboubacar Camara.

Très choqué sur ce meurtre dans sa circonscription, le Chef de quartier indexe la responsabilité des parents : « Souvent la faute revient aux parents. Parce que quand vous laissez votre fille sortir nuitamment, c’est un danger. Donc, je conseille aux parents de surveiller les enfants. Il faut jamais rentrer se coucher sans se rendre compte si votre garçon ou fille est rentré …» enseigne El hadj Aboubacar Camara.

A la question de savoir si la victime a été identifiée, le Chef de quartier répond :

« Pour le moment je ne sais pas si elle vit dans mon quartier.  Parce que je n’ai pas vu quelqu’un d’abord qu’il puisse déclarer qui connait cette pauvre fille», déplore-t-il.

En attendant de retrouver la famille de la victime, le corps a été transporté à l’hôpital, où les médecins légistes devraient l’examiner pour situer les circonstances du décès.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.