14 octobre à Kankan : Un journaliste a été arrêté et dépouillé !

En marge de cette tentative de manifestation échouée à Kankan, le secrétaire général de l’association des Journaliste de Kankan, le confrère Amadou Oury Souaré a été victime d’une arrestation arbitraire et dépouillé d’un certains nombre de biens avant d’être libéré.

« C’est Dieu qui m’a sauvé aujourd’hui. Dans les environs de 10 h 30, j’étais entrain de sillonner à travers la ville, pour faire un constat. Arrivé au niveau du rond-point M’ballia à deux pas du siège de la l’UFR, on m’avait signalé à ce niveau des arrestations. J’ai vu cinq pick-up de jeunes militants du RPG. Ils ont pris mon téléphone pour visionner les images que je faisais. J’ai voulu me cacher d’eux mais j’ai vu qu’ils me cherchaient. Je les ai signalés. Ils m’ont directement conduit à la police. Ils m’ont fait passer plus de 20 minutes d’interrogatoire. A la fin, le commissaire ordonné de prendre mes renseignements et de confisquer mon téléphone et libérer le. Voilà comment on photocopie ma carte d’identité avant de me relâcher. Donc en ce moment c’est mon téléphone qui est confisqué avec eux ». A-t-il déclaré.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.