Calendrier scolaire : la nouvelle donne !

Ibrahima Kalil Konaté, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation poursuit sa réforme. C’est ainsi qu’il a fait une communication relative au nouveau calendrier scolaire 2017-2018. Le Ministre a soumis le projet de l’institution d’un nouveau calendrier scolaire 2017-2018, qui se présente comme suit: l’année scolaire ira dorénavant du 15 septembre au 31 mai.

Elle sera composée de trois trimestres, deux congés (Noël et Pâques) et les grandes vacances allant du 20 juin au 14 septembre. Selon K au carré, le mois de juin est exclusivement consacré au déroulement des examens nationaux. Ce nouveau calendrier présente des avantages. Ce sont : le respect des textes en vigueur ; la participation des élèves et enseignants à la célébration de la fête de l’indépendance; la célébration en Guinée de la fête internationale des Enseignants, le 05 octobre. Au cours du conseil des ministres tenu jeudi, le ministre note que « son département s’engage dans un processus de réformes pour la qualification du système éducatif guinéen en s’inspirant des recommandations de la Commission Nationale de Réflexion sur l’Education, de la concertation avec les cadres de l’éducation au niveau central et déconcentré ainsi que les associations des parents d’élèves et amis de l’école et l’intersyndicale de l’éducation. »

Pour lui, le but visé est l’amélioration de l’offre pédagogique et la promotion de l’égalité de chance de réussite de tous les apprenants. Parmi les premières innovations déjà engagées, on peut citer entre autres. Pour rappel, K au carré a fait supprimer la moyenne annuelle au niveau du baccalauréat unique. Et mieux, il a décentralisé les examens du CEE et du BEPC dans les Préfectures et Régions. En même temps, il a réinstauré évaluation trimestrielle. Cette nouvelle donne frappe et étonne.

 

K au carré entend aller jusqu’au bout, alors que beaucoup avaient parié sur le manque d’initiatives qui devraient caractériser son magister. Il a donc fait mentir plus d’un.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.