3è mandat de Condé : le résultat des urnes connu, avec plus de 65% !

La phrase a échappé à bien des Guinéens, tant l’annonce du fameux pourcentage et les injures contre les Malinkés malhonnêtes l’avaient portées ombrage. Et pourtant, elle est solennelle. « Nous avons fait 58 % (57,84 % selon les résultats définitifs de la présidentielle 2015). La prochaine fois, nous gagnerons à plus de 65 % ».

Cette projection est celle d’Alpha Condé, bien happé par la modification constitutionnelle en 2020, qui risque de mettre la Guinée à feu et à sang. Le 15 mai, il avait déclaré qu’il revient au peuple de Guinée de décider d’un 3è mandat ou pas. Une vive levée de boucliers a suivi cette annonce des plus inopportunes. Mais, le mal était déjà fait : « Dans un pays, ce n’est pas à vous de décider, c’est le peuple. Personne, je dis bien, personne ne me dira ce qu’il faut faire, excepté le peuple de Guinée. J’ai un programme de cinq ans que j’applique pour satisfaire le peuple de Guinée. Je ne rentrerai pas dans ce débat de limitation de mandats. (…) Chaque président est libre, en fonction de son peuple, de faire sa politique ».

Alpha Condé oublie vite. Il y a juste quelque six mois, il déclarait devant le peuple de Guinée : «Moi Alpha Condé, Président de la République élu conformément aux lois, je jure devant le Peuple de Guinée et sur mon honneur de respecter et de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la Constitution, des lois et des décisions de justice, de défendre les Institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale. En cas de parjure que je subisse les rigueurs de la loi.»

En tentant de ravaler tout cela, il expose le pays à une bouillabaisse, un désordre sans précédent et donc à une transition, alors qu’on paie encore les stigmates de celle qui vient de se passer avec la junte. La France et les USA ont déjà brandit des menaces…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.