3ème mandat : Alpha maintient le suspens sur ses intentions

Même s’il n’a pas encore officialisé ses intentions sur une prétendue modification de la Constitution pour s’octroyer un troisième mandat, Alpha Condé maintient le suspens.

Le locataire du palais Sékhoutrouréyah,  qui va bientôt boucler la 2ème année de son deuxième et dernier quinquennat, est hostile à la question.

Si au départ, le Chef de l’Etat guinéen avait laissé entendre que c’est au peuple de décider, si oui ou non un troisième mandat est une piste à explorer, aujourd’hui Alpha Condé ne tranche pas. Il entretient le flou sur ses intentions.

Répondant à la question d’un confrère de Jeune Afrique, Alpha Condé liasse une porte ouverte : extrait :

« Nous sommes en octobre 2017. J’en suis à la deuxième année de mon second quinquennat. La seule chose qui m’importe, c’est de tenir les engagements que j’ai pris devant le peuple de Guinée lors de ma réélection. Si certains veulent discuter à l’infini du sexe des anges, c’est leur problème. », a répondu le numéro un guinéen.

Face à la persistance de notre confrère, qui revient à la question en ces termes :

« La limitation des mandats, c’est un débat qu’on nous a imposé, avez-vous dit… ? »

Alpha Condé signe et persiste que : « C’est un débat qu’on veut nous imposer et qu’on ne nous imposera pas, surtout pas de l’extérieur. Ce ne sont ni les médias étrangers, ni les ONG, ni les chancelleries qui font l’opinion africaine. Encore moins l’opinion guinéenne. », tranche-il, sans renoncer au projet.

Alexis Lamah, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.