3ème mandat : Un leader politique invite Alpha Condé à prendre une retraite anticipée

El hadj Thierno Mamadou Bah, ancien journaliste reconverti en politicien, ne cache pas sa frustration après la récente sortie médiatique du président Alpha Condé qui a affirmé, au cours d’une conférence de presse, qu’il ne reviendra qu’au peuple de Guinée de décider d’un 3ème mandat ou pas.

S’adressant à ses militants au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du samedi, au siège de sa formation politique, le président de la Nouvelle Génération pour le Changement (NGC) est catégorique.

Selon lui, «La date butoir, c’est 2020. Pas un jour de plus, ni un jour de moins. ». C’est pourquoi, ajoute M. Bah, « J’invite le président Alpha Condé à anticiper sa retraite politique pour que les guinéens cessent de souffrir. En Guinée, nous avons un seul souci, il s’appelle Alpha Condé.»

Qualifiant les propos du numéro un guinéen des ’’ velléité dictatoriale’’ El hadj Thierno Mamadou Bah estime que cette question es déjà réglée par la Constitution : «On est en démocratie. Deux mandats, c’en est terminé, c’est verrouillé. Le peuple s’est prononcé sur la question depuis longtemps. Dire que c’est le peuple, qui va décider le moment venu, c’est déjà une velléité dictatoriale

Très remonté face à un tel projet, le leader de NGC prévient que « La Guinée n’est pas un royaume où le fils peut remplacer le père. »

« Nous sommes dans une république, et non dans un royaume. Il n’y a ni roi, ni prince. » conclu l’ancien Administrateur du Journal ‘’Le Défi’’.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.