Cour des comptes : Diaré, contre vents et marrées

Il finit par être installé dans ses nouvelles fonctions à la Cour des comptes. Mohamed Diaré ancien ministre d’Etat ministre de Finances était donné pour mort ou plutôt esseulé, lâché. Alpha lui a renouvelé sa confiance.

Pourtant, soupçonné être à la tête de nombreux marchés louches, de gré à gré qui ont englouti des fonds publics, il s’est vu plus tard interdit de sortir des fonds au-delà de 200 millions GNF sans se référer à la Présidence. L’enfant de Kissidougou, n’a pas ployé. Il accepte son sort. Lequel est pour autant loin d’être triste. Aujourd’hui, contre vents et marrées, il prend fonction. Contre la volonté de Faya et certaines organisations locales. Diaré n’en a cure.

Nous y reviendrons

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.