Kankan : La visite manquée du ministre de la jeunesse Moustapha Naïté !

Cette rencontre entre le ministre de la jeunesse et les jeunes de Kankan, ne se serait pas du tout passée comme on aurait pu s’y attendre ce samedi matin, dans la salle polyvalente du centre professionnel Hoch Chi Min de Kankan.

En effet, plusieurs associations de jeunes que regorgent cette préfecture de Kankan, étaient fortement représentées dans cette salle, seulement qu’une seule structure de jeunesse, en l’occurrence la CAFA, Cellule des jeunes Animateurs socio-éducatifs de Kankan. D’après les propres interventions du ministre, cette organisation serrait apparemment la seule qui soit reconnue dans cette localité au sein du ministère de la jeunesse basé à Conakry.

Il dit je cite « je suis un peu déçu ! Car ceux qui sont venus sont des jeunes qui sont déjà avec le ministère, pour moi c’est des jeunes fortement sensibilisés, tout à l’heure on verra ce qu’on pourra faire pour eux ».

En outre,  le directeur préfectoral de la jeunesse à Kankan, Lamine Kaba organisateur de cette cérémonie, se verra tacler au passage par deux intervenants.

Ainsi dans leurs interventions, chacun de ces  jeunes intervenants dénoncera la démobilisation des jeunes et en rejette la faute au directeur préfectoral de la jeunesse, tout en demandant aux ministres de tenir ses promesses faites après la consultation des jeunes par son département.

Sans décliner son identité, l’un d’entre eux se permettra même de  dire : je cite « merci  M. le ministre, pour avoir insisté pour qu’on puisse s’exprimer, en temps normal vous méritez un accueil plus chaleureux, mais cette démobilisation à laquelle vous assister actuellement n’est due qu’au fait que la majorité de ces jeunes, dans cette localité se retrouve actuellement dans les cafés-bar, ils sont déçus et n’ont plus d’espoir pour l’avenir et encore moins au gouvernement actuel ».

Aussi, il sera notamment question pour le ministre Naïté, au cours de cette rencontre d’inciter cette jeunesse à l’esprit entrepreneuriat. Dans son intervention, le ministre Naité indique que les jeunes devraient compter moins sur l’Etat mais plus sur eux-même. Et pour témoigner sa thèse, il ne manquera pas de  citer au cours de son discours des noms comme Sansy Kaba d’Harmattan Guinée et KPC de Guicopress.

Enfin, ajoutons aussi qu’à la fin de cette cérémonie, le ministre Naïté se défendant de ne pas avoir ne serait-ce que 3 minutes pour échanger avec la presse locale sur sa visite à Kankan, embarquera avec sa suite pour la sous préfecture de Moribadou aux environs de 13 heures.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.