Labé : les accidents de la circulation montent crescendos

Depuis plusieurs mois, les accidents de la circulation font rage dans la commune urbaine de Labé et ses environs. Mais, les véritables causes de ces accidents seraient le manque du respect du code de la route, l’excès de vitesse et la dégradation poussée des voiries.

Pour Noumouké Traoré conducteur : « Le phénomène d’accident à Labé est spécial. Le phénomène est tel que les gens se sont livrés aux transports par taxi moto. Donc, les paysans qui après la période de culture payent une moto, ils font taxi moto sans connaitre même les toutes petites règles de la circulation routière, c’est l’une des causes fondamentales. Donc, ils viennent et se jettent, il y a au moins deux accidents par semaine au carrefour Tinkisso ».

Dans le même ordre d’idées, Docteur Ousmane Diallo soutient que : « Le manque de la connaissance du code de la route aussi bien des gens qui ont les véhicules que les gens qui ont des engins à deux-roues qui ne prennent même pas la peine de faire auto-école avant de prendre un engin. C’est qui fait que chacun roule selon -et comment, il conçoit la circulation. Ce qui fait que ces accidents sont très fréquents ».

Plus loin, Mamadi Midiaou Kaba conseille :  « Je commencerai par vous lire cette assertion que j’ai vue sur un panneau de signalisation à Abidjan. ‘’Vous avez la priorité, mais vous êtes mort chers usagers ne cherchons pas la priorité, mais plutôt cherchons à préserver notre vie’. Priorité d’accord, mais prudence d’abord et sachez une chose, il n’y a pas une priorité absolue. Il y a ce qu’on appelle encore la priorité d’engagement ».

Il est à rappeler que plusieurs personnes perdent leur vie chaque an dans des accidents de la circulation.

Sally Bilaly Sow, correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.