Insécurité: Les attaques ciblées se multiplient à Conakry

Alors que les coupeurs continuent à semer la terreur sur certains axes routiers de la Guinée profonde, les attaques ciblées sont devenues monnaie courante à Conakry. De nombreuses familles ont été récemment ciblées par des malfrats, notamment à Simanbossia, dans la Commune de Ratoma.

Le cas le plus récent est celui d’une famille à Simanbossia, qui après le mariage de leur fille venue des Etats-Unis, a été la cible d’un groupe de malfrats lourdement armés et habillés en tenues militaires. Selon nos informations, au cours de cette opération, les visiteurs ont tout emporté avec eux.

Au micro de nostalgie guinée, le Chef de quartier de Simanbosia, revient sur les circonstances de cette attaque et appelle à l’implantation d’une base militaire dans sa localité.

« Nous sommes quotidiennement victimes d’attaque. Ce sont des attaques ciblées. Par exemple, la fille du colonel s’est mariée, vu que cette fille vient des États-Unis, ils ont cru qu’elle a envoyé des milliers de dollar. Avant d’attaquer ils ont appelé leur complice du quartier pour avoir des précisions. Après l’attaque ils ont emporté tout ce qu’ils ont pu prendre.

Moi j’ai toujours sollicité l’implantation d’une base militaire dans ce quartier car, il s’agit d’une localité très dangereuse. Comme le quartier est grand, les autorités sont toujours alertées tardivement.

D’ailleurs le plus souvent quand ils viennent pour arnaquer, ils se font passer pour des militaires en disant ceci : l’autorité vous interpelle ou contrôle de routine. Ils mettent tout le monde au respect et emportent ce qu’ils veulent. C’est extraordinaire », déplore Ibrahima Diawara, visiblement très choqué.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.