A la veille de la grève, le SLECG tient une assemblée générale

Après avoir lancé l’avis de grève générale et illimitée des enseignants qui débute ce samedi 26 mai, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), version Aboubacar Soumah, tient en ce moment même une assemblée générale, ce vendredi à son siège à Donka.

D’après une source syndicale, l’ordre du jour de cette assemblée générale portera sur le compte rendu des négociations avec le gouvernement, et le code de bonne conduite ainsi que la stratégie à adopter pour la réussite de la grève programmée à partir du 26 mai.

Après plusieurs journées des négociations entre le SLECG et le gouvernement, les lignes n’ont pas bougé. Chacune des deux parties campe sur sa position. Le Gouvernement qui n’a fait aucune proposition, demande aux syndicalistes d’attendre la mise en place du nouveau gouvernement.

Une proposition qui a été rejetée par les syndicalistes, qui estiment que le problème d’augmentation des 8 millions ne date pas d’aujourd’hui.

« La démission du gouvernement est récente par rapport au problème des huit millions. Donc le nouveau gouvernement trouvera ce problème en place… Nous enseignants de guinée, nous n’accepterons plus jamais de vivre dans la précarité, nous n’accepterons plus d’être les éternels perdants, trop c’est trop, le pays est immensément riche », a rappelé Oumar Tounkara Secrétaire général Adjoint du SLECG.

Ce nouveau bras de fer entre le SLECG et le Gouvernement risque d’affecter sérieusement le secteur de l’éducation en cette période, où les examens nationaux s’annoncent à grand pas.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.