Abdourahmane Sanoh prévient : ‘’Nous devons poursuivre le combat jusqu’à la victoire finale’’

Malgré de nombreuses pertes en vies humaines depuis le déclenchement du mouvement de protestation contre un 3ème mandat pour Alpha Condé, le FNDC n’est pas prêt à renoncer à combat contre une présidence à vie.

C’est du moins ce que laisse entendre le Coordinateur de cette plateforme de l’opposition et de la Société civile guinéenne.

Mardi, lors de la cérémonie des obsèques du jeune Alassane Barry, jeune élève tué par balle le 21 juillet dernier à Dar salam, tout près de son domicile, Abourahmane Sanoh a réitéré l’engagement du FNDC à poursuivre le mouvement de protestation.  Selon les mots du Coordinateur du FNDC, les opposants au 3ème mandat sont condamnés à poursuivre le combat pour honorer la mémoire de ces jeunes tués à la fleur de l’âge.

« Ces jeunes gens sont des martyrs, ils sont comme tout le peuple victime d’injustice, de la tyrannie, de la boulimie d’un certain nombre d’individus qui veulent s’accrocher au pouvoir contre la volonté du peuple. Je voudrais dire ici à nos collègues du FNDC et surtout à l’ensemble du peuple de Guinée que nous sommes condamnés à poursuivre le combat, ne serait-ce que pour la mémoire de toutes ces personnalités. Nous devons poursuivre le combat jusqu’à la victoire finale pour que justice soit rendue à tous ceux qu’on est en train de faire pleurer aujourd’hui du seul fait d’être pacifique», regrette le coordinateur du Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.