Accusé de « coup d’Etat », Cellou Dalein réplique : « cherchez moi une tenue et un grade de capitaine… »

Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti ce samedi 16 juillet, à Commandaya, Cellou Dalein Diallo, a réagit aux accusations du parti au pouvoir.

Le Chef de file de l’opposition guinéenne se dit déterminé à poursuivre son combat pour dit-il, dénoncer les dérives dictatoriales du régime en place.

Dans une déclaration publiée en milieu de semaine, le RPG-Arc-en-ciel, soupçonne Cellou Dalein Diallo de vouloir organiser un coup d’Etat.

Une accusation que le Chef de file de l’opposition guinéenne qualifie d’une tentative d’intimidation vouer à l’échec.

« Je ne vais pas m’étendre sur la déclaration du RPG qui me prête des intentions de faire un coup d’Etat militaire, cherchez moi une tenue et un grade de capitaine. Parce que le 04 août, nous serons là pour exprimer notre indignation face aux détournements des deniers publics, face à la mauvaise gouvernance, face au recul de la démocratie dans notre pays. Il y a un seul responsable, vous le savez. C’est le RPG et son gouvernement» a-t-il déclaré devant ses militants.

Puis, le leader de l’UFDG ajoute : «Nous allons manifester. L’intimidation ne passera pas. Nous sommes en train d’exercer notre droit constitutionnel. S’ils sont forts, ils n’ont qu’à demander aux gens de ne pas sortir. », a-t-il avertit.

Poursuivant son discours, Cellou Dalein lance un appel à ses militants :

« N’ayez pas peur. Nous nous battons pour des causes justes, pour la dignité de notre peuple, pour son bien être, pour la fraternité pour les fils de ce pays.

Vous savez à quel point l’unité nationale, la fraternité entre les fils de ce pays sont chers à l’UFDG. Nous avons toujours dénoncé le tribalisme, la stigmatisation et nous avons défendu l’égalité des citoyens et la promotion de la fraternité et de la solidarité entre les fils de notre pays. Alpha Condé ne peut pas gouverner. Il a conquis le pouvoir par la division. Il se maintient au pouvoir par la division et les détournements des deniers publics. », dénonce l’ancien Premier ministre.

Très remonté contre le mode de gouvernance du régime en place, le président de l’UFDG va jusqu’à reprendre cette citation du célèbre artiste reggaieman Jamaicain, Bob Marley :

« On peut tromper tout le peuple pour une partie du temps ou une partie du peuple tout le temps. Mais, on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. Les Guinéens ont bien compris ce message. Vous allez voir, ils vont sortir massivement le 04 août exprimer leur ras le bol et demander que les coupables soient sanctionnés, que la justice soit faite parce que nous souffrons d’injustice. » a promis le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.