Actuels ministres, futurs députés: un drôle de casting

Certains sont tellement enthousiastes, parce qu’ils auront trouvé un autre créneau pour se mettre à l’abri, après dix ans de gestion et d’enrichissement illicite. D’autres ne sont pas du tout concernés par cette députation voulue par le RPG, parce qu’ayant d’autres chats à fouetter que de perpétuer un système chaotique pour le tissu social et pour l’avenir proche. Donc, ils ne sont pas concernés. Un troisième groupe peinent à se (re)trouver dans cette situation hautement politique.

Un drôle de casting qui n’épargne pas par exemple Tibou Kamara, candidat uninominal du RPG à Dinguiraye : « A part une casquette aux couleurs du RPG AEC qu’il a, d’ailleurs vite jetée, Tibou ressemblait à un comédien qui joue un rôle qu’il n’a pas totalement  maîtrisé. Même s’il n’a pas été forcé de briguer le poste de député uninominal de Dinguiraye, en l’absence de challenger sérieux, Tibou démontre qu’il est loin d’avoir l’étoffe d’un homme politique qui assume ses engagements », décrypte la presse locale.

Au niveau des autres ministres, la nuance est fondamentale. Mais, bon sait-on jamais avec Alpha Condé, lui qui marche avec une calculette politique à l’angle du crâne ?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.