Administration EDG : Abdoulaye Keita, le loup revient à la bergerie !

On le croyait bannit à jamais, mais ce fut une grosse erreur : Abdoulaye Keita, ancien, coordinateur d’EDG vient d’être épousseté par Nava Touré, avant le départ de celui-ci pour les Mines. L’ancien patron de la boîte revient donc avec une petite promotion de conseiller  en charge de la mobilisation des ressources publiques. Cette promotion est mieux que rien. Surtout qu’il connait bien la boîte. C’est donc le même loup qui bondit dans la bergerie. Dur, dur de se débarrasser des militants du RPG, tribalistes jusque dans la moelle.

Pourtant, Keita que nombreux Guinéens critiquent à cause de sa formation académique sommaire mais qui donnait des cours de Travaux dirigés à Koffi Annan, chez Ousmane Kaba a bénéficié de l’entière confiance d’Alpha Condé. C’est à lui et à lui seul, qu’Abdoulaye Keita avait de comptes à rendre. Bonjour donc le banditisme économique et la complaisance.  La suite, on la connait : l’échec avec des milliards engloutis dans des marchés de gré à gré y compris avec des Brésiliens, proches du fils du président, Mohamed Alpha Condé. Et comme l’appétit vient en mangeant, le coordinateur Keita fait publier un livre à Paris. Tout de suite, Condé demande des audits et les chiffres donnent du tournis : 600 milliards GNF devraient être justifiés par le protégé de Condé.

A ces montants, il est question d’ajouter les coupures intempestives qui ont suivi et qui ont provoqué des manifs de rue et de morts d’hommes. Mais, Abdoulaye Keita se la coule douce et revient, comble de tout, aux affaires. Il devrait être poursuivi… Son ministre de tutelle d’alors Papa Koly Kourouma a reconnu le fiasco dans la gestion financière d’Abdoulaye Kéita. « Je suis satisfait de son travail mais du point de vue gestion financière, non. Je ne suis pas satisfait. C’est moi qui l’ai fait partir, il s’est laissé emporter par les opportunistes et ne suivait plus l’évolution des choses. »

Jeanne Fofana, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.