Administration guinéenne : Entre démagogie et propagande politique


Le RPG-Arc-en-ciel organise une réception du Président Alpha Condé, qui rentre à Conakry ce jeudi 31 octobre d’un séjour en Europe. En réponse à la dernière mobilisation du FNDC, qui s’oppose au 3ème mandat, le parti présidentiel compte à son tour mobiliser ses partisans.

A la surprise générale, l’administration publique ne fonctionnera pas comme les autres jours ouvrables.  Pour remplir le palais, le personnel administratif a été mobilisé pour accueillir le Chef de l’Etat. Tous les responsables et l’ensemble du personnel des différents départements et des différentes directions, sont sommés de porter des tee-shirts sur lesquels on peut lire : ‘’Oui pour la nouvelle constitution’’  ou encore ‘’Merci Alpha Condé’’.

En plus, les établissements d’enseignements publics et privés et les hôpitaux publics sont fermés. Par décision des différents responsables de l’éducation, les écoles restent fermées ce jeudi et les élèves et enseignants sont sommés de se rendre à l’accueil du Chef de l’Etat. ‘’On nous dit d’aller s’habiller en civil pour aller au palais’’, a déclaré ce matin un collégien rencontré à Almamyah dans la Commune de Kaloum.

De même, les hôpitaux sont également fermés. Dans un communiqué, la Directrice générale de l’hôpital Donka, Fatou Sikhé Camara, demande à l’ensemble du personnel de se rendre à la réception. Des sanctions pourraient tomber à ceux qui ne conformeront pas à la  décision.

Par peur de perdre le poste, beaucoup de cadres sont obligés de se plier à la décision de leurs chefs hiérarchiques. Les bureaux sont vides dans la quasi-totalité des services publics.

Aucune description de photo disponible.

On parle déjà de plusieurs milliards de francs guinéens débloqués pour cette mobilisation pour donner un éclat particulier à l’accueil du Chef de l’Etat.

  Alors que la situation économique se dégrade avec une inflation qui reprend la courbe de croissance, les activités restent paralysées ces  dernières semaines en raison des manifestations politiques entre pro et anti-3ème mandat pour Alpha Condé, dont le second et dernier mandat s’achève le 21 décembre 2020.

A 81 ans, Alpha Condé compte organiser un référendum pour changer la Constitution afin de se maintenir au pouvoir au delà de son mandat constitutionnel.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air

Réunies au sein du FNDC, l’opposition et la Société civile comptent user des tous les  moyens légaux pour s’opposer  à une reforme constitutionnelle et exiger le respect calendrier électoral.

 Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.