Adresse à la nation : enfin, Alpha Condé sensible ?

Le discours aux allures de langue de bois et de mépris maladif semble avoir été évité, à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance, le 2 octobre. Alpha Condé est apparu plus rassembleur. Fait inédit, il a affiché sa fibre de sensibilité, à l’endroit de ses concitoyens. Mêmes les victimes des marches politiques. On sent que Tibou Kamara a été mis à contribution..

« C’est le lieu de rendre hommage à toutes les victimes de ces violences politiques commises depuis l’indépendance. Je parle de toutes les victimes dans les différents événements dont ceux du 28 septembre 2009 ou lors des récentes manifestations où l’on a enregistré des blessés et des pertes en vie humaine », déclare-t-il avant de rappeler que : « La volonté de notre gouvernement est d’œuvrer pour que justice soit rendue à toutes les victimes. Il est important que notre espace démocratique devienne un lieu de tolérance. Le pluralisme politique exercé dans un cadre de paix ne peut être qu’une chance pour notre construction nationale. »

Espérons que la raison emporte sur les passions…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.