Affaire 3ème mandat : Cellou Dalein craint une nouvelle transition

En conférence de presse ce mardi au QG de l’UFDG, le Chef de file de l’opposition guinéenne a réagit à la sortie médiatique du président Alpha Condé, qui affiche une position floue quant à sa possibilité de modifier la Constitution pour tenter de briguer un 3ème mandat.

Devant les propos du Chef de l’Etat, qui a déclaré  dimanche qu’il reviendra seulement au peuple de Guinée de décider sur une éventuelle modification de la Constitution ou pas, Cellou Dalein Diallo exprime des craintes. Le leader de l’opposition parle d’une nouvelle transition qui se profile à l’horizon.

 « Il y a deux ou trois semaines, Alpha Condé disait qu’il ne modifiera pas la constitution. Maintenant, il dit que c’est le peuple qui va décider. J’ai peur qu’il y ait une nouvelle transition. Monsieur Alpha Condé a un choix à faire. Et, je pense qu’il fera le bon choix », a laissé entendre le finaliste de la dernière présidentielle guinéenne.

De son côté, l’Ambassadeur des Etats-Unis à Conakry, qui poursuit sa tournée à l’intérieur du pays affiche une position de fermeté face à un tel projet dont les risques d’instabilité sont énormes.

« Nous avons toujours porté un regard négatif vis-à-vis des leaders qui ont changé leur constitution. Mais, il y a eu des présidents qui ont modifié la constitution avec l’appui des populations. Du coup, il y a eu des problèmes dans nos relations bilatérales. Par contre, il y a eu d’autres pays où les populations n’ont pas accepté la modification», a déclaré ce mardi Dennis Hankins, qui poursuit sa tournée dans la Guinée profonde.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.