Affaire 3ème mandat : Réaction ‘’voilée’’ de Bah Oury

Si jusque-là les réactions relatives à une éventuelle modification de la Constitution par Alpha Condé, pour s’octroyer un troisième mandat, a été largement critiquée, Bah Oury, quant à lui, a un autre point de vue.

S’exprimant jeudi dans l’émission les ‘’GG’’ de nos confrères d’Espcace fm, le Vice-président exclu de l’UFDG banalise cette question qui fait débat à Conakry.

Selon Bah Oury, ‘’C’est une question qui a été posée au président de la République. Il a dit que le peuple décidera. Est-ce que ce qu’il a dit est contraire à la constitution ?”, s’interroge l’ex-numéro 2 du principal parti de l’opposition guinéenne.

Poursuivant, Bah Oury, ajoute : “Il ne l’a pas dit. Il ne faut pas faire dire aux gens ce qu’ils n’ont pas dit. Parce que ça ne contribue pas à avoir un climat serein dans notre pays. Il ne faut lui faire dire ce qu’il n’a pas dit”, a estimé le Vice-président exclu de l’UFDG.

Depuis la dernière conférence de presse du président Condé, cette question d’une éventuelle modification de la Constitution pour un 3ème mandat défraie la chronique à Conakry.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.