Affaire Mohamed Diallo : Souleymane Thianguel Bah, chargé de com de l’UFDG inculpé (avocats)

Cinq mois après le meurtre du journaliste Mohamed Diallo, la procédure judiciaire prend une nouvelle tournure. En conférence de presse, lundi 13 juin à la Maison de la presse à Coléah, les avocats de Bah Oury, Vice-président exclu de l’UFDG ont apporté des nouveaux éléments dans l’enquête. Ils (avocats) viennent d‘annoncer 5 nouvelles inculpations dans l’enquête.

Il s’agit Me Amadou Oury Diallo, d’Amadou Sow (accusé de meurtre), Alghassimou Keita, Alphadjo et Mamadou Saïdou Barry, (accusés de tentative et de complicité d’assassinat) et Souleymane Thiâ’nguel Bah, responsable de la cellule de communication de l’UFDG.

Poursuivant, l’avocat rappelle que « Si le doyen des juges d’instruction de Dixinn n’a pas retenu de charges contre dix-huit agents de sécurité de l’UFDG, il a, par contre, inculpé Souleymane Thiâ’nguel Bah, l’un des chargés de la communication du parti pour complicité d’assassinat et quatre autres militants. ».

En attendant la suite de la procédure, l’affaire prend une tournure politique. Une situation qui inquiète certains défenseurs des droits de l’homme qui dénoncent les deux poids deux mesures de la justice guinéenne, où les enquêtes sont orientées vers un seul camp, celui de Celloun Dalein Diallo. Alors qu’aucun partisan de Bah Oury n’est pour l’instant inquiété.

Pour rappel, le 05 février dernier, au lendemain de l’exclusion de Bah Oury de l’UFDG, le principal parti de l’opposition guinéenne, le journaliste Mohamed Diallo a été tué par balle, au cours d’un affrontement entre pro et anti Bah Oury au siège de l’UFDG.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.