Affaire des Pèlerins Guinéens: De qui se moque le Secrétaire Général de la Ligue Islamique?

C’est en fin de semaine dernière que j’avais dénoncé la fourberie des autorités guinéennes ayant entraîné le blocage d’une importante frange de nos pèlerins à Conakry, avec à la clé l’ajournement très prejudiciable de plusieurs vols de Turkhis Airlines.

Dès le lendemain de ma publication, le fameux Secrétaire Général de la Ligue Islamique s’est fendu dans un communiqué laconique pour inviter les candidats au pèlerinage à la sérénité et à ne pas se fier aux colporteurs de fausses nouvelles.

De ce qui précède, on est en droit de poser la question de savoir de qui se moque Abdoul Karim Dioubaté, tant et si bien que l’amateurisme et la magouille qui caractérisent le Hadj 2016 est inédit.

Que le Secrétaire Général de la Ligue Islamique veuille bien répondre à ces quelques questions :

1- Pourquoi commander et programmer des vols pour des Pèlerins qui n’ont pas encore obtenu leurs visas?

2- Pourquoi ces difficultés d’obtention de visas ne se posent avec acuité qu’aux seuls pèlerins guinéens et pas à ceux des autres pays?

3- Quels sont les pèlerins déclarés au compte de la Guinée qui ont eu la faveur d’obtenir les visas après que la Ligue Islamique leur ait retiré leurs passeports ordinaires pour leur octroyer des passeports diplomatiques et des passeports de service? A préciser qu’il est plus facile d’obtenir le visa avec ces deux types de passeports?

4- Pourquoi des consignes fermes ont-elles été données de récupérer systématiquement ces passeports diplomatiques et de service (distribués pour occulter des pratiques malsaines) à l’aéroport dès le retour de leurs détenteurs?

5- Pourquoi la substitution de passeports ordinaires par des passeports diplomatiques et de service et pourquoi retirer ces passeports diplomatiques et de service au retour des Pèlerins si les autorités ne se reprochent rien.

6- Pourquoi cette discrimination entre pèlerins de la même catégorie sociale?

Si des réponses appropriées ne sont pas apportées à mes questions par les autorités compétentes, je mettrais davantage le couteau dans la plaie. Que Dieu sauve la Guinée et les Guinéens. Amen!

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.