Affaire de plage de Rogbanè : pourquoi Batouta n’est pas inquiété ?

« Je n’ai jamais été inculpé. J’ai demandé au procureur qu’on raconte que je suis inculpé. Le juge m’a dit que lui même a appris que je suis inculpé. Les juges mêmes ont appris que je suis inculpé, sur internet. »

Pourquoi Sékou Batouta n’est pas inquiété, alors que les autres artiste et promoteurs culturels sont toujours détenus sans jugement, malgré la correspondance adressée aux responsables administratifs les informant de la tenu, à Rogbane d’un concert. ? Le chef de la Délégation de Ratoma où s’est passé le drame, se la coule douce et cherche des boucs émissaires. Il a été entendu, pas pour complicité mais en qualité de témoin.

Cette attitude agace l’opinion. Mais, l’intéressé lui n’en a cure : «  Je suis allé au tribunal en tant que témoin. J’ai ma lettre de convocation N° 132. Dans l’invitation on dit témoin, on m’a entendu comme témoin et non comme accusé. La justice m’a dit de rester tranquille, tu n’es pas reproché. Je suis reproché de nulle part. Je ne suis pas un prisonnier. Ils n’ont qu’à tout raconter, je sais que c’est une manœuvre qui est mise en place, ou bien les journalistes ne sont pas informés ou ils font exprès, donc ils ont une mauvaise vision sur moi. »

Récemment, un collectif d’artistes a brandit le glaive de battre le pavé et exiger la libération de deux des leurs. La marche a été reportée.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.