Affaire troisième mandat : la colère de Pr Salifou SYLLA, ancien ministre de la justice qui parle de diversion

Interpellé par des journalistes lors de sa récente visite d’Etat en France, le président Alpha CONDE n’a pas dit clairement s’il va ou non modifier la constitution pour briguer un troisième mandat. Il s’est contenté d’entretenir le flou en disant aux confrères pourquoi aiment-ils poser une telle question. Ce qui relance le débat autour des vraies intentions du chef de l’Etat. Pour le Pr Salifou SYALLA, ancien ministre de la justice, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une diversion qui vise à faire oublier la souffrance qu’endurent les Guinéens.

« La vie politique est véritablement viciée dans ce pays. On provoque un faut débat, tout le monde s’engouffre dans ça et oublie l’essentiel. Il y a des faits réels qui sont là : un état de misère, un échec patent de ce gouvernement. Mais, on aime tellement les débats politiciens dans ce pays que parfois on laisse de côté ces problèmes. Tout le temps ou bien on va jeter en pâture cette histoire de troisième mandat aux gens, tout le monde s’agrippe dessus parce que les gens aiment discuter de ces problèmes politiques. Pendant ce temps, malgré tout ce qui a été promis nous sommes dans l’obscurité, nous sommes dans un état de misère avec des routes complètement désagrégée. Mais on jette les problèmes politiques mandat et autres là… on se rue sur ça on laisse les vrais problèmes de côté » déclare l’ancien ministre visiblement très en colère.

Oumar Rafiou DIALLO, kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.