Afrique de l’Ouest: Débat sur la sécurité des ports et la lutte contre la piraterie


Ce débat a été initié par l’«Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre».

Tunis (dpa) – La sécurité dans les ports et la lutte contre la piraterie, en Afrique de l’Ouest et du Centre, ont été au centre des travaux d’une réunion organisée, du 8 au 10 janvier 2020, à Libreville, capitale du Gabon. Il s’agit de la 6ème réunion des «Commandants des ports» membres de «l’Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre» (AGPAOC). Cette rencontre a été organisée par «l’Office des ports et rades du Gabon» (OPRAG), selon l’Agence gabonaise de presse (AGP).

«La sécurité et la sûreté dans nos ports doivent constituer un des piliers majeurs de notre système de gouvernance portuaire. Aussi, la protection de l’environnement maritime et portuaire doit également retenir notre attention», a souligné Guy Durand Ondzouga, représentant de l’OPRAG.

«Le problème de la piraterie sur nos navires de pêche et navires marchands est un problème assez crucial. Nous devons vraiment nous y pencher et apporter quelques recommandations pour éradiquer ce phénomène», a déclaré, de son côté, James Quayson, président de l’AGPAOC. Des forfaits de même nature ont été perpétrés dans les eaux territoriales du Gabon, du Benin, du Togo et du Cameroun, a-t-on rappelé.

L’AGPAOC a été créé en 1972 sous les auspices de la «Commission économique pour l’Afrique» (CEA), lit-on sur le site web de l’Association. Sa zone d’expédition couvre une côte d’environ 12.000 km. Le nombre de membres de cette Association est passé de 9, lors de sa création, à 40, en 2018, selon la même source.

Source: https://www.dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.