AGEPI : Le nouveau Président décline ses priorités :’’Nous allons mettre de l’ordre’’


Après une longue crise institutionnelle qui a miné la plus vielle association guinéenne de la presse privée, Alpha Abdoulaye Diallo signe son retour à la tête de l’AGEPI.

Au micro de Kababacir.com, le nouveau Président de l’AGEPI décline ses priorités. Sa principale mission, remettre de l’ordre au sein de l’association : Réaction….

« Nous avons été désagréablement surpris, mais agréablement surpris aussi de constater que la police qui a encerclé les locaux dans lesquels se tenaient l’élection a fait son devoir républicain. Celui de laisser l’association faire son élection et proclamer les résultats.

Mon retour à l’AGEPI n’est pas un retour pour s’éterniser, mais c’est un retour pour une seule mission : remettre de l’ordre, redonner l’image de l’AGEPI à cette association qui est la première association représentative de la presse guinéenne, créée en 1992. »

Résultat de recherche d'images pour "alpha abdoulaye diallo"

Comme priorités de la nouvelle équipe, Alpha Abdoulaye prône  l’unité d’action pour mener à bien sa mission :

« Nous ne venons pas pour une transition, mais nous avons une mission, celui de remettre de l’ordre d’abord ce qui est fondamentale. Et nous avons accepté notre candidature pour ce fait, parce que nous voulons redonner la bonne image à l’AGEPI. Nous avons besoin également de ramener la confraternité, parce que notre association, elle a été créée par nos aînés, pour exprimer d’abord la solidarité et faire l’entraide à tous ceux qui sont membres, tous les éditeurs de presse imprimée en Guinée. »

Peu après son élection, Alpha Abdoulaye Diallo, qui était entouré des certains membres de l’association, est venu s’enquérir de la situation des deux journalistes de l’AGEPI qui étaient convoqués à la DPJ, suite à une plainte du Président sortant Iboun Conté.

Sur les raisons de sa présence dans les locaux de la DPJ, le nouveau président de l’AGEPI apporte des précisions :

« L’ancien président avait trouvé la date d’aujourd’hui, opportune selon lui pour convoquer l’un de nos membres qui est élu aujourd’hui, Vice-président, en la personne de Gaston Morel. Nous sommes là pour exprimer notre solidarité, parce que notre première mission c’est ça. Montrer qu’en Guinée, il peut  avoir une association d’éditeurs où personne ne fermera la porte à l’autre. Parce qu’une association a besoin de tout le monde. Une association appartient à ceux qui sont membres. Il ne saurait y avoir exclusion au sein d’une association. Donc, c’est notre première mission que nous sommes en train d’exercer », a-t-il lancé.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.