Agriculture-Boké: 83 paysans victimes d’attaques de chenilles dans le périmètre de Batiponà Wamounou

Quatre-vingt-trois (83) agriculteurs sont victimes d’attaques de chenilles dans le périmètre de Batipon situé dans le secteur de Wamounou, district de Sarabaya, sous-préfecture de Kolaboui, préfecture de Boké.

Aménagée entre 1990-1993 par le projet du développement rural Kapatchez (PDRK) grâce à l’appui financier de l’agence française de développement (AFD), la plaine de Batipon s’étend sur une superficie de 710 hectares (ha) pour 1.500 habitants en majorité jeunes et femmes, apprend-on.

Situé à 37 km du chef-lieu de la préfecture de Boké, le secteur Wamounou est une zone à vocation agro-pastorale par excellence.

Dans la plaine de Batipon, on rencontre le riz à l’état pépinière, maturité, semi-maturité.

Dans le même périmètre, les paysans utilisent les parcelles de bordure pendant la saison hivernale pour se procurer de semences.

Après une visite guidée de terrain, le Chef de service régional protection des végétaux, Marc Tohonamou, a invité les paysans à utiliser les variétés résistantes, brûler les chaumes infectés pour éviter la destruction des champs par des chenilles.

Au total, il y a 42 hectares touchés par des parasites, selon la mission de prospection phytosanitaire.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.