Pourquoi Ahmed Kanté a été «appelé à d’autres fonctions » ?

Le mercredi dernier, par un décret  publié par les médias d’Etat, le président Alpha Condé a nommé Mamady Fofana, fonctionnaire à la Banque Africaine de Développement (BAD) à la tête de la SOGUIPAMI, structure qui gère les installations minières revenus au portefeuille de l’Etat. Le promu remplace ainsi Ahmed Kanté qui est appelé à d’autres fonctions, selon le même décret.

L’ancien ministre des Mines n’est donc pas limogé. Une seule question demeure : pourquoi ce grand cadre a-t-il été appelé à d’autres fonctions ? Les commentaires vont bon train depuis la publication du décret. Pour les uns, la sortie médiatique de l’ex patron de la SOGUIPAMI e a été pour beaucoup dans la précipitation de son départ. Cette sortie aurait mis à nu certaines manœuvres de petits malins tapis dans l’administration publique.

Sentant leurs intérêts menacés, ces individus ont vite tiré les ficèles pour sacrifier Ahmed Kanté, après avoir géré la SOGUIPAMI depuis près de dix ans. Le nom d’Ahmed Kanté a été révélé au public sous la transition, lorsque Alhassane Onipogui, ancien cadre des Mines, puis ministre du contrôle d’Etat pendant la transition bataillait contre un ancien ministre des Mines, Ahmed Kanté qui lui-même a eu maille à partir avec la justice d’alors. Les deux sont des proches d’Alpha Condé : le premier est inspecteur d’Etat et le second occupantjusqu’à récemment, la tête de la SOGUIPAMI.

En partant de cette Institution, Kanté paie cash sa raide posture à l’endroit de certains gros bonnets de la République.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.