Ahmed Kourouma sur le retour de Sylla et Cie : « Une équipe qui a sa place »

« Une bonne chose. » C’est ainsi qu’Ahmed Kourouma du GRUP salue le retour d’Aboubacar Sylla et Cie au sein de l’opposition républicaine. Pour ce parti de Papa Koly Kourouma, « c’est une équipe qui a sa place » parmi les leaders politiques évoluant avec le chef de file de l’opposition.

Surtout que « Des règles de bienséances sont en train de se mettre en place », afin d’apporter une alternance crédible à la gouvernance désastreuse d’Alpha Condé. L’opposition républicaine semble être sauvée. Il y a peu Aboubacar Sylla a rappelé les péripéties qui ont sous-tendu à la mise en place de cette opposition républicaine aujourd’hui en profonde déconfiture.

Pour lui, il y a des membres à part entière ayant signé la charte : « C’est El hadj Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, l’UFC, les NFD et le RDIG. Nous sommes les 4. Ceux qui sont arrivés tout dernièrement, ils sont encore dans une situation d’observation, peut-être qu’ils vont y adhérer définitivement. Donc je crois qu’il y a un grand problème, il y a un grand malaise, il ne faut pas le cacher au niveau de l’opposition républicaine. » Ce malaise, certainement lié à l’argent et au refus de l’UFDG de s’allier avec les autres aux élections locales, s’est estompé. Sylla et Cie reviennent à la maison « pour laver le linge sale en famille. » Et pour y arriver :« Nous avons évoqué nos problèmes et nos difficultés. Des excuses ont été présentées et acceptées de manière à ce que finalement nous tournions la page de ces divergences que nous avons connues par le passé », explique le porte-parole de l’opposition républicaine.

Pour ceux qui s’en doutaient, « L’opposition républicaine se retrouve dans la plénitude de sa composition afin qu’on puisse affronter le plus important, le plus essentiel, c’est-à-dire mener le combat politique que nous avons initié afin de changer la gouvernance exercée  dans ce pays. » Il y tout de même des préalables : « Et cette alternance n’est possible  que si l’opposition est unie et forte. Donc, nous avons décidé de taire toutes ces divergences, de tourner la page de ces petits conflits internes. » Il y a donc de quoi réjouir le GRUP de Papa Koly Kourouma.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.