Aigle Azur ajoute Conakry à son réseau

La compagnie aérienne Aigle Azur lancera fin octobre une nouvelle liaison entre Paris et Conakry en Guinée, en prolongation de celle vers Bamako au Mali qui du coup sera renforcée.
A partir du 31 octobre 2016, la compagnie française proposera quatre vols par semaine entre sa base à Paris-Orly et l’aéroport de Conakry-Gbessia, opérés en Airbus A320 de 174 places. Les départs sont programmés lundi, mercredi, vendredi et samedi à 14 h 45 pour arriver à 19 h 30 à Bamako, en repartir à 20 h 30 et se poser à 21 h 45 (durée de vol 8h 00) ; les vols retour quitteront la capitale de Guinée à 22 h 45 pour arriver à 23h55 au Mali, en repartir le lendemain à 0h 55 et atterrir à Orly à 7h 35 (mardi, jeudi, samedi et dimanche donc, durée de vol 7h50). Aigle Azur sera en concurrence sur cette route avec Air France, qui dessert Conakry depuis Paris-CDG tous les jours cet hiver, avec escale à Nouakchott quatre fois par semaine et via Freetown trois fois par semaine.

L’arrivée d’Aigle Azur entraîne un renforcement de sa desserte de Bamako-Sénou, qui bénéficiera cet hiver de quatre rotations hebdomadaires contre deux cet été et trois l’hiver dernier ; elle est là aussi face à Air France (rotation quotidienne directe).

Conakry sera la troisième destination en Afrique subsaharienne d’Aigle Azur après Bamako donc et Dakar au Sénégal, cette dernière inaugurée fin 2015 étant aujourd’hui desservie depuis Lyon et Marseille. Rappelons que son réseau compte aussi sept destinations en Algérie, six en France et quatre au Portugal.

Outre les deux compagnies françaises, l’aéroport Gbessia accueille les avions d’Air Côte d’Ivoire, ASKY Airlines, Brussels Airlines, Mauritania Airlines et Royal Air Maroc ; Emirates Airlines y fera son retour le 30 octobre prochain.

http://www.air-journal.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.