Aliou Bah (MoDel) : incompris ou maladroit ?

Le MoDel d’Aliou Bah a fait son choix : quitter le collectif des partis politiques (CPP) pour rallier avec Sydia (UFR), Ousmane Kaba (PADES) et Faya (BL) et Cie une nouvelle plateforme. Il s’agit du Front des partis politiques (FPP). 

Aliou Bah est certes de cette famille du FNDC mais aussi de cette formation politique appelée MoDel et donc proche d’Ousmane Kaba, de Faya, le mentor d’hier et de Sydia. Le jeune leader politique s’est cependant fait taper sur les réseaux sociaux. En effet, son choix de rallier le FPP est mal perçu par l’opinion, du moins, par une partie de l’opinion.

L’affaire fait tellement de vagues qu’Aliou Bah lui-même a été contraint de poster une invitation faite à l’endroit de ses militants : « Je demande à tous les militants et responsables du MoDel de ne jamais se prêter à des discussions d’injures concernant le part ou ma modeste personne. Vous avez toujours été exemplaires et responsables en toutes circonstances. Continuons d’être ce que nous sommes dans le respect et l’humilité. » C’est dire que soit son choix de rallier Sydia et Ousmane Kaba et Cie est incompréhensible, soit Aliou Bah a été tout simplement maladroit en suivant des Papys non seulement à la constance politique jugée plutôt douteuse, mais aussi et surtout aux querelles d’égo non dissimulées.

Quoi qu’il en soit, le leader du MoDel s’est astreint à se mettre en position de justification, car, pieds au mur, il peine à convaincre ceux qui voient en lui, un véritable model et un héritier politique atypique. Sur les réseaux sociaux où il est en permanence accroché, on voit et on comprend – à juste titre d’ailleurs – son agacement face aux tirs croisés dont il fait l’objet depuis ce choix voulu ou imposé. Sans trop de calcul mais surtout de subtilité jusque-là reconnue en Aliou Bah.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.