Alpha chez Dalein : acte politique ou tradition africaine ?

Alpha Condé est allé au domicile de Dalein Diallo. La démarche n’est pas anodine. Reste à savoir si c’est un acte politique ou juste épouser la tradition africaine qui veut que chacun compatisse aux douleurs de son prochain. L’un ou l’autre cas, la venue d’Alpha Condé au domicile de son opposant le plus en vue a étonné le chef de file de l’opposition guinéenne.

Pour Dalein Diallo, « Je ne m’attendais pas à ce qu’il vienne personnellement à mon domicile. J’ai considéré cela comme un acte qui vise peut être à décrisper le climat politique. Mais ce n’est pas un élément essentiel. »

Dans une interview accordée à Guinée news, le président de l’UFDG rappelle que lorsque le président Condé a perdu sa sœur « je m’étais aussi rendu à son domicile. Je m’étais aussi rendu à son invitation au palais pour lui adresser mes condoléances. Mais ceci n’avait pas décrispé l’atmosphère. Ce qui est susceptible de décrisper l’atmosphère, c’est l’application des décisions des dialogues antérieurs comme il l’a annoncé. C’est toujours bon au plan social lorsque l’un d’entre nous perd un proche que l’autre puisse lui adresser les condoléances. Cela est conforme aux traditions africaines mais ce n’est pas un facteur politique capable de décrisper la situation en tant que tel. »

Un bémol : « Nous sommes des humains. Lorsqu’il y a des actes de cette nature qui sont posés, cela peut nous mettre dans la disposition de mieux travailler justement pour la décrispation. Mais il faut dire que les conditions liées à cette décrispation, sont l’application des engagements pris dans les différents accords politiques qui ont sanctionné les dialogues antérieurs. » Voilà tout.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.